Le plastique. 

Selon un récent rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), les plastiques (notamment les sacs en plastique et les bouteilles en PET) sont les déchets marins les plus répandus dans le monde entier, représentant plus de 80% des déchets dans plusieurs mers régionales. Les débris de plastique s'accumulent dans les environnements terrestres et marins du monde entier, se décomposant lentement en petites pièces toxiques qui peuvent être consommées par les êtres vivants à tous les niveaux de la chaîne alimentaire.

Une enquête de cinq ans sur les fulmars dans la région de la mer du Nord a révélé que 95% de ces oiseaux de mer ont du plastique dans leur estomac.

 

Chaque année, les êtres humains utilisent des centaines de milliards de sacs plastiques (100 milliards rien qu'aux Etats-Unis, selon le World Watch Institute). Un petit pourcentage seulement est recyclé, alors que la plupart ne servent que quelques instants (le plus souvent du magasin à la maison). Et pourtant dans la nature, ils survivent des milliers d'années…

Entremêlés à d'autres déchets, ils peuvent former de gigantesques nappes de déchets, véritables décharges flottantes. La plus célèbre d'entre elles, connue sous le nom de "Trash Vortex" (tourbillon de déchets) est grande comme le Texas (695 662 km²). Il s'agit d'une poubelle géante générée par les courants marins entre Hawaï et le Pacifique nord. Sa triste célébrité en a fait une destination touristique...

Selon le rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) , "les sacs en plastique fins à usage unique étouffent la vie marine et devraient être interdits ou éliminés rapidement. Il est tout simplement IMPOSSIBLE de justifier leur fabrication".

 

 

Source :

Slowfood.com : Slow fishhttps://www.slowfood.com/slowfish/pagine/fra/pagina--id_pg=46.lasso.html

© Le Recueil by Jeff&Léa. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now