Qu’est ce que le suremballage ?

C'est en Angleterre, en 1746, qu'a été commercialisé le premier produit emballé. Aujourd'hui, la plupart des produits sont vendus emballés et même pré-emballés. 

Un suremballage est donc un emballage jugé excessif car il ne remplit pas une condition ou une fonction jugée nécessaire telle que dans les procédés de fabrication, de conditionnement et de transport, la protection du produit, la sécurité des personnes ou encore l’information du consommateur.

Il faut tout d’abord distinguer 3 types d’emballages ayant chacun un rôle à jouer dans la vie du produit :

  • L’emballage de vente : Il est conçu afin de constituer le produit final destiné au consommateur dans sa plus petite unité. C’est le cas par exemple du pot de yaourt.

  • L’emballage secondaire : c’est celui qui groupe un nombre d’articles définis. Il peut s’agir d’un pack destiné au consommateur (exemple : carton de 12 yaourts) ou destiné à la facilitation de l’approvisionnement des rayons (ex : pack de 6 bouteilles d’eau)

  • L’emballage de transport : il a pour but de rendre la manutention possible en limitant les dommages durant le transport.

 

Nous pouvons définir le suremballage comme un procédé visant à améliorer la protection d’un produit (emballage individuel) ou d’en améliorer l’impact visuel avec un emballage supplémentaire non nécessaire et ne modifiant pas sa conservation.

 

L’aspect marketing du suremballage est le plus souvent dénoncé. Il consiste à ajouter un emballage carton afin de faciliter l’identification visuelle de la marque par le consommateur et de jouer la carte de la différenciation vis à vis de la concurrence. En effet, l’emballage est la première vision que nous avons d’un produit et pour hélas beaucoup de consommateurs, l’esthétique d’un produit est souvent synonyme de qualité. Le choix du packaging est un des points d’honneur du marketing. De plus, le suremballage participe au greenwashing, phénomène qui consiste à jouer la carte de l’écologie sans forcément en respecter les règles. Cette tendance est de plus en plus courante dans les rayons des magasins.

Source :

Nature obsession : Le suremballage, un fléau environnementalhttp://www.nature-obsession.fr/dechets/suremballage-fleau-environnemental.html

© Le Recueil by Jeff&Léa. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now